Comment allumez-vous votre foyer à bois ?

Lisez des conseils pour obTenir une combustion plus propre

 

L'utilisation croissante des produits à bois et à pellet pour le chauffage domestique a fortement contribué à la réduction du niveau de CO2 dans l'atmosphère, mais elle s'est accompagnée de fréquents dépassements des valeurs limites de particules (PM10). Dans les pays d'Europe centrale et méridionale, en hiver, en moyenne, environ 40 % du PM10 est produit par la combustion domestique de biomasses ligneuses, et principalement de bois de chauffage utilisé dans des appareils domestiques.

 

On sait désormais que les effets négatifs sur l'environnement sont dus à des installations inefficaces car obsolètes ou non certifiées, mais également par des méthodes d'allumage erronées et par l'utilisation incorrecte du combustible.

 

Concernant le premier point, de nombreux états de l'UE, ainsi que des administrations locales, ont adopté depuis longtemps des politiques qui promeuvent l'achat de poêles et cheminées de dernière génération et imposent des seuils de rendement et d'émissions de plus en plus stricts pour les appareils domestiques.

 

En revanche, pour les autres aspects relatifs au rôle clé de l'utilisateur final, il reste encore beaucoup à faire du point de vue de l'enseignement de l'utilisation correcte de la biomasse ligneuse.

 

Selon les résultats des dernières recherches effectuées en Autriche, Cristoph Schmidl, chercheur senior chez Bioenergy2020, estime que l'une des phases les plus critiques du point de vue de la production d'émissions est celle de l'allumage.

 

" Il a été prouvé qu'en disposant le bois en pile et en allumant le feu par le haut grâce à un module d'allumage composé de brindilles sèches, l'émission de poussières diminue de 50 à 80 % par rapport à l'allumage par le bas. Une étude réalisée en Autriche auprès d'un échantillon d'utilisateurs finaux a permis de conclure de seuls 8 % d'entre eux allument le feu de cette manière, tandis que 58 % effectuent l'allumage par le bas, en plaçant les brindilles sèches sur le fond. - Cristoph Schmidl, chercheur senior chez Bioenergy2020.

 

Les matériaux utilisés comme allume-feu et de leur positionnement par rapport à la charge de bois sont aussi des éléments affectant les émissions polluants. Le 62 % de l'échantillon a déclaré utiliser de petits morceaux de bois et du papier, tandis que 8 % seulement déclarent utiliser des allume-feu spécifiques. 83 % des utilisateurs placent le module d'allumage à la base de la charge ou dans sa partie inférieure, où elle entraîne de plus fortes valeurs d'émission de poussières lors de l'allumage. Allumer le bois par le haut, et non comme on fait traditionnellement, par le bas, est par contre la méthode plus correcte pour réduire les émissions polluantes

 

 

 

Ci dessus, la photo n°1, montre une pile allumée par le haut avec des brindilles sèches: c'est la méthode plus propre et correcte pour allumer le bois. Les 2 dernières sont à éviter.

 

 

Partager sur Facebok
Partager sur Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Un salon avec cheminée: ambiance chaleureuse!

15.02.2018

1/10
Please reload

Posts Récents

11.10.2017

14.09.2017

Please reload

Archives