Comment allumez-vous votre foyer à bois ?

Lisez des conseils pour obTenir une combustion plus propre

 

L'utilisation croissante des produits à bois et à pellet pour le chauffage domestique a fortement contribué à la réduction du niveau de CO2 dans l'atmosphère, mais elle s'est accompagnée de fréquents dépassements des valeurs limites de particules (PM10). Dans les pays d'Europe centrale et méridionale, en hiver, en moyenne, environ 40 % du PM10 est produit par la combustion domestique de biomasses ligneuses, et principalement de bois de chauffage utilisé dans des appareils domestiques.

 

On sait désormais que les effets négatifs sur l'environnement sont dus à des installations inefficaces car obsolètes ou non certifiées, mais également par des méthodes d'allumage erronées et par l'utilisation incorrecte du combustible.

 

Concernant le premier point, de nombreux états de l'UE, ainsi que des administrations locales, ont adopté depuis longtemps des politiques qui promeuvent l'achat de poêles et cheminées de dernière génération et imposent des seuils de rendement et d'émissions de plus en plus stricts pour les appareils domestiques.

 

En revanche, pour les autres aspects relatifs au rôle clé de l'utilisateur final,